Cohabitations

Article rédigé par E. Kohlmann

L’été touche à sa fin et les activités scientifiques du groupe MIMESIS vont pouvoir reprendre à un rythme plus académique. Recherche de stagiaire, publication de travaux, poursuite des entretiens, etc.

D’ici là, quelques photos surexposées, une citation extraite des Annales de géographie autour du territoire (des hommes et des animaux), et un terme simple (?) à laisser décanter tranquillement : la cohabitation.

“La première [approche] est marquée par l’étude de la répartition spatiale des animaux, elle organise une zoogéographie. Un deuxième mouvement apparaît lorsque les géographes s’intéressent aux organisations sociales dans l’espace et aux territoires humains, et se concentrent sur les relations à l’Animal domestique. Enfin, une autre approche de l’Animal peut être identifiée et travaille la « place de l’animal », place qui n’est pas uniquement considérée pour sa dimension spatiale mais intégrant également des dimensions sociales, cognitives et symboliques d’une relation à l’autre.”

Bortolamiol Sarah, Raymond Richard, Simon Laurent, « Territoires des humains et territoires des animaux : éléments de réflexions pour une géographie animale », Annales de géographie, 2017/4 (N° 716), p. 387-407. DOI : 10.3917/ag.716.0387. URL : https://www-cairn-info.sidnomade-2.grenet.fr/revue-annales-de-geographie-2017-4-page-387.htm

Lire aussi :

  • Manceron Vanessa, Roué Marie, « Les animaux de la discorde », Ethnologie française, 2009/1 (Vol. 39), p. 5-10. DOI : 10.3917/ethn.091.0005. URL : https://www-cairn-info.sidnomade-2.grenet.fr/revue-ethnologie-francaise-2009-1-page-5.htm
  • Morizot Baptiste, « Chapitre 15. Le devenir du sauvage à l’Anthropocène », dans : Rémi Beau éd., Penser l’Anthropocène. Paris, Presses de Sciences Po, « Académique », 2018, p. 249-264. URL : https://www-cairn-info.sidnomade-2.grenet.fr/penser-l-anthropocene–9782724622102-page-249.htm

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Emilie Kohlmann (24 août 2020). Cohabitations. Projet MIMESIS. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rfy4


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search